Le canoë kayak - Intro

Moniteur

Les Disciplines du Canoë-Kayak

Le Canoë ou le kayak est un sport de pleine nature qui se pratique sur l’eau : fleuves, rivières, lacs, mers… Il s’agit en fait d’une embarcation que le « pagayeur » propulse à l’aide d’une pagaie. Cette activité se compose essentiellement de deux grandes familles : le Canoë et le Kayak, plus des dérivés comme le Va'a, le Raft, le Hot-Dog, la nage en eau vive (ou Hydrospeed)…

Le Canoë est une embarcation qui peut être monoplace ou multiplace, mais le Canoë que l’on rencontre le plus souvent est le Canoë « promenade », biplace et non ponté, c’est à dire qu’il est composé uniquement d’une coque et n’est pas recouvert sur le dessus. Dans un Canoë, le (ou les) pagayeur se tient à genoux, et se propulse à l’aide d’une pagaie simple, c’est à dire qu’il ne pagaie que d’un seul côté de son embarcation, ce qui rend la pratique du Canoë monoplace assez délicate.

Le Kayak est également une embarcation qui peut être monoplace ou multiplace, mais on rencontre généralement des kayaks monoplaces pontés, qui sont composés d’une coque et d’un pont. Dans un Kayak, le (ou les) pagayeur est assis, et se propulse avec une pagaie double, c’est à dire qu’il pagaie des deux côtés de son embarcation.

 

Historique

Le Canoë à été créé par les Indiens de l’Amérique du Nord. Son but était de servir aux déplacements, en particulier les déplacements de marchandises, échangées lors de troques. Le canoë était aussi utilisé pour la pêche, la chasse, les cultures de riz et pour la guerre. Les embarcations étaient généralement en écorce, quelques fois en peau. Les Indiens se tenaient soit à genoux, soit assis dans leurs canoës qu’ils propulsaient à l’aide d’une pagaie simple de taille variable. L’apparition du canoë en Europe est due au lieutenant SMITH (officier canadien), qui initia un groupe de pagayeur français à la technique indienne de la pagaie simple.

Le Kayak à été créé par les Esquimaux du Groenland, du Labrador ou de l’Alaska. Il était réservé aux hommes et servait à la chasse. L’homme en fabriquait l’armature et la femme les recouvraient de peaux de phoque. Le pagayeur se propulsait à l’aide d’une pagaie double à pales creuses croisées, il était assis, jambes presque tendues. L’apparition du kayak en Europe est due à John Mac GREGOR (britannique), qui parcourut les rivières d’Europe dans une sorte de kayak (le Rob Roy).

Le monde moderne a bouleversé ces coutumes ancestrales en les développant à travers la compétition et le loisir. Que ce soit en eau calme ou vive, au large des côtes, en pleine mer ou dans les vagues, l’objectif des pratiquants est le même : le dépassement de soi, la joie de la glisse, la découverte de la nature, la mobilisation des sens pour apprécier l’instant de la navigation.

 

Les différentes disciplines associées au Canoë-Kayak :

 

Course en ligne Descente Slalom
Freestyle Haute Rivière Kayak de Mer
Kayak Polo Marathon Océan Racing
Nage en eau vive / Hydrospeed Pirogue / Vaa Rafting
Randonnée Dragon Boat Kayak Surf

 

Retrouvez sur ce site plus en détails la présentation des activités pratiquées au CKCA.